mercredi 1 février 2017

Exposition de Paul Estier chez Sabela Créations à Corcelles

Paul Estier
(texte de Paul Estier)
Je vais à l’atelier  pour me fuir  et pour  me retrouver….
Je n’ai pas de problème avec les paradoxes. ..Nous sommes faits de paradoxes.
J’aime l’acier, son odeur… Son toucher…
J’aime  les femmes et l’amitié.
Je ne ressens jamais assez, j’en désire  toujours  plus…. Je n’ai pas peur de souffrir…
L’art, ma sculpture, c’est le temps qui s’écoule dans le vide infini…
C’est le regard porté sur la métaphysique de l’amour et de la haine…
La conscience qu’il me faut vivre avec sincérité le peu de certitude que  j’ai sur soi-même…
Et le reste…. Le reste ? Que sais-je ?
Ma peur est noyée dans ma création… Et tant que je créerais une étoile veillera sur moi….

--

Paul Estier, artiste sculpteur de 37 ans, travaille le métal dans son atelier à Fiez.
Il travaille avec des techniques de constructeur métallique, des techniques de forgeron, et, depuis une année, travaille le verre pour l’intégrer dans ses pièces métalliques.

Il trouve souvent son inspiration grâce à la nature, la métaphysique ainsi que la philosophie.

Paul Estier réalise entre trois et dix expositions tout dépend des années.

Paul a trouvé sa vocation dans la sculpture métallique en voyant des autres personnes travailler l’acier. Il a commencé dans l’art en faisant comme les autres artistes, en voulant être libre. Et pour le travail du verre, c’est en changeant des vitres qu’il a vu que la lumière dansait sur la pile de verre et ça lui a beaucoup plu. 


Paul sera ravi de vous présenter son travail lors du vernissage de son exposition le Samedi 4 Février 2017, de 11 h à 17 h.

Pièces uniques.Venez nombreux.

Vous pouvez retrouver le travail de Paul Estier sur son site internet ou sur son groupe Facebook.



Corps électriques, 2016

Echo, 2016

En souvenir de Darius, mort contre un poteau à cause d'un strabisme,  2016

Etrange endroit, 2016

Graine qui attend, 2017


Le Chaman, 2016

Le monde bouge, 2016

Mars, 2016

Projet commun, 2016

Soleil, 2015

Touchez-moi, 2016

Aurore, 2017




Mathias Jaggi, le 01 Février 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire